6 millions de dollars versés pour libérer des otages

Post Reply
User avatar
admin
Site Admin
Posts: 2152
Joined: Thu Nov 13, 2014 7:03 pm

6 millions de dollars versés pour libérer des otages

Post by admin » Fri Aug 26, 2005 4:52 am


Rapts en Haiti: six millions de dollars versés pour libérer des otages

PORT-AU-PRINCE, 24 août 2005 (AFP) - La sécurité s'est dégradée en Haiti, ces derniers mois, où quelque 120 enlèvements ont été recensés et six millions de dollars de rançons ont été versés par des familles pour libérer les leurs pris en otages, selon un rapport de la Mission de stabilisation des Nations Unies en Haiti (Minustah).

La Minustah note toutefois une relative amélioration de la sécurité ces tout derniers jours mais la situation reste malgré tout très préoccupante.

Depuis mai, 120 enlèvements ont été dénombrés par les services d'information de la Minustah. Le mois de juillet a été le plus actif en terme de rapts avec 43 cas rapportés contre 26 en juin et 20 en mai.

En août, une trentaine de kidnappings ont été enregistrés jusqu'à présent mais ils on
t surtout été concentrés dans la première moitié du mois, "les enlèvements ayant sensiblement diminué" ces derniers jours dans la capitale haitienne, note la Minustah.

Un ancien parlementaire Kelly Bastien a ainsi été séquestré pendant deux jours par des inconnus armés et relâché contre une rançon estimée à plus de 20.000 dollars versée par ses proches. Les ravisseurs avaient réclamé 200.000 dollars.

Les ressortissants étrangers ont été également victimes de cette vague d'enlèvements. Un Canadien qui tentait d'échapper à ses ravisseurs a été tué récemment non loin de Cité Soleil, un grand bidonville de la capitale, repère des gangs armés.

Si la présence des casques bleus déployés en permanence dans les quartiers sensibles de la capitale a quelque peu permis de dissuader les preneurs d'otage, celle-ci n'a pas mis fin à une activité lucrative pour les gangs armés.

"Les kidnappeurs se sont professionnalisés, des amateurs ont été attirés par l'argent facile que procure cette activ
ité que la force onusienne et la police haitienne n'ont pas encore maîtrisée", a déclaré à l'AFP le porte-parole militaire de la Minustah, le colonel El Ouafi Boulbars.

Mais parfois, les patrouilles de routine portent leur fruits. Ainsi début août dans le quartier du Bel Air (centre de la capitale), des soldats brésiliens de la Minustah ont réussi à libérer une quinzaine d'otages, indique la mission.

"La solution au kidnapping serait d'interdire les négociations avec les preneurs d'otage", préconise le porte-parole militaire de la Minustah. Mais il reconnaît que "la peur de perdre un proche peut porter les gens à payer des ravisseurs".

Pour lutter contre ce phénomène, la police haitienne et la Minustah ont formé une "cellule conjointe contre les enlèvements".

"Une équipe de huit enquêteurs internationaux a été déployée dernièrement à la direction de la police judiciaire aux côtés d'enquêteurs haitiens afin d'améliorer la coordination du travail d'investigation", a annoncé l
e capitaine Jean François Vézina (Canada), porte-parole de la police de l'Onu en Haiti.

Depuis, une quinzaine de présumés kidnappeurs ont été appréhendés; parmi eux, trois jeunes soupconnés d'implication dans l'enlèvement suivi du meurtre du journaliste et poète haitien Jacques Roche.

Le manque de confiance dans la police nationale ne favorise pas les relations avec la population, réticente à fournir des renseignements.

L'inspectrice Gessie Coicou, porte-parole de la police haitienne, avait publiquement admis que de nombreux policiers avaient été soupçonnés dans les enlèvements.

En mai dernier, le gouvernement provisoire haitien a publié un décret faisant du kidnapping un acte criminel et condamnant ses auteurs aux travaux forcés à perpétuité.

Article No. 20050825115229

User avatar
admin
Site Admin
Posts: 2152
Joined: Thu Nov 13, 2014 7:03 pm

Post by admin » Fri Aug 26, 2005 5:44 am


Could it be that members of the middle and elite economic class are losing enough money that they are beginning to look at the issue more rationally than their maniacal pointing the fingers at the poor residents of Cité Soleil and Lavalas partisans?

Members of the government and the so-called council of wise men have encouraged the witch-hunt.

But could millions and millions of dollars paid back in ransom be untraceable?

Where are Haiti's professional crime fighters?

Where are the U.S. Department of Justice crime fighters?

COuld they have all fallen for the hype that the lengthy wave of kidnappings was at the behest of Jean-Bertrand Aristide, and that there was no need to look further?

Why did it take that long to make one high profile arrest?

Have they run out of popular gang leaders, supposedly working for Jean-Bertrand Aristide, on which to blame it all?

How long would t
hat wave of kidnappings have lasted in any U.S. city? Would they have razed the New York City ghettos in order to put an end to such crimes in New York? Would they have been satisfied on blaming it all on former President Clinton, for months on end, before starting a real investigation?

How could millions and millions of dollars be so far untraced and untraceable?

And what happened to Roger Noriega's claim to the Miami Herald that the wave of violence in Haiti was directed by Jean-Bertrand Aristide, and that he had Aristide's voice from South Africa to prove it?

WHAT HAPPENED TO THAT CRUCIAL EVIDENCE?

How many more kidnappings in Haiti, Mr. Roger Noriega, before the U.S. Department of Justice or Interpol or CIVPOL/MINUSTAH would use the incriminating evidence to put a stop to Haiti's nightmare?

How many foreigners would have to be killed?

AND WHAT IS THE RESPONSIBILITY OF HAITI'S FAKE GOVERNMENT IN ALL OF THIS? WHAT IS THE RESPONSIBILITY OF THE COUNCIL OF WISE M
EN AND HAITIAN INTELLECTUALS AND WOULD-BE POLITICAL LEADERS IN THEIR MANIACAL POINTING THE FINGER OF BLAME AT ONE PARTY IN LIEU OF SERVING THE PUBLIC BY REQUIRING A REAL INVESTIGATION?

How many people have senselessly died because of your inaction and your obsession with blaming all of Haiti's woes on just one personality and his supporters? And if they were indeed guilty, how could you be so incompetent in terms of producing the proofs and bringing to justice the intellectual authors of those crimes, when you have so long ago decided who they were?

How can such a concentration of international agents be so incompetent?

Who in fact has been profiting from the terror in Haiti?

We are talking about millions and millions of DOLLARS, not ZOREY BOURIK. You would not even need to hire Peter Falk "Columbo" on this case.

Just follow the money.

And a bit of good sense.

And a dedication to truth and justice.

In lieu of revenge, hatred, and total incompetence.

Post Reply