Conscientiser en vue de développer

Post Reply
T-dodo

Post by T-dodo » Wed Oct 27, 2004 11:52 am

Serge,

Dans ton dernier poste, tu ecris:

<<Alors, comment sortir de là? Je n'ai pas la réponse, mais l'une des façons de contribuer à la création de cette nouvelle classe, c'est de créer ce nouvel esprit, cette culture de tolérance et de dialogue à travers l'ÉDUCATION, l'éducation à partir du plus jeune âge, à travers l'INSTRUCTION CIVIQUE pour nous réapprendre à comprendre ce que c'est que vivre en société, à travers l'enseignement de notre histoire et de nos origines. Il faut conscientiser.>>

Je trouve que cette idee aie beaucoup de potentiel de changement positif, reel et definitif. C'est positif parce que il y a beaucoup de chances que son effect affectera tous les groupes sociaux d'une maniere equitable. Comme toi, j'incline a penser que le plus grand obstacle a notre developement est nous meme. Avant d'etre "lynched" pour cette declaration, laisse-moi clarifier que je pense qu'il y a beaucoup d
'efforts par des pays etrangers pour nous garder dans l'anarchie et la misere ou nous nous trouvons maintenant. Mais, je pense aussi que nous pouvons les empecher de realiser leurs reves si nous ne leur permettons pas de nous manipuler comme ils veulent. Donc, si nous changeons notre facon de les voir et de voir nous -memes, nous pourrions prendre avantage de notre creativite et des resources que nous possedons.

Ta proposition est relle parce qu'elle est facile a mettre en pratique, ne coutera pas chere, et les Haitiens eux-memes peuvent le faire sans aide etrangere. Si nous avons pu etablir le kreyol comme une langue ecrite en Haiti, changer l'instruction civique et amender l'enseignement de l'histoire d'Haiti sera comme un petit voyage sur la plage. Je n'ai aucune qualification pour faire ses projections, mais je vais essayer en depit de ne pas avoir de donnees concretes. J'estime qu'il coutera moins de U.S. $2 million pour l'execution d'un tel project et moins de six mois pour la commen
cer, une fois l'authorization des chambres de commune - senat et deputes - sont obtenues. 480 heures a $500 l'heure pour ecrire a nouveau l'instruction civique et revises les ouvrages d'histoire (480 heures = 3 mois de travail; $500 represente le total du salaire par heure de tous les experts et assistants travaillant sur la revision du livre, $500,000 pour imprimer le livre, documentation pour la campagne d'execution, et instructions aux professeurs; $250,000 pour entrainer les professeurs $1,000,000 pour attirer des nouveaux professeurs dans l'enseignement de l'instruction civique et d'histoire). Tous les experts pour ce travail peuvent etre trouves en Haiti, y inclus: linguistes, historiens, educateurs, imprimeurs, etc.

La proposition est definitive parce que l'enseignement de l'instruction civique et de l'histoire d'Haiti ont un effet profond sur notre education. Je pense que la plupart de ma fierte d'etre Haitien vient du travail que les professeurs d'histoire et d'instructio
n civique ont fait pendant mes annees scolaires en Haiti. Armee de cette connaissance, il sera tres difficile pour influencer une nouvelle generation a penser differamment. J'estime que si une idee a des chances de succes pour des changements concrets en Haiti, la tienne certainement doit etre placee en tete. Comme tu as dit, elle fera partie d'un nombre de solutions a long terme qu'il faudra prendre. Mais le probleme Haitien n'a pas de solution efficace a court-terme - a cause de la carence de resources et le manque de conscience nationale serieuse de nos compatriotes - autre que des paliatifs pour alleger la misere et souffrance des masses jusqu'a ce que des solutions a long terme peuvent etre mises en place.

Jean-Marie

Post Reply