La Mer : Charles Trenet et Roger Colas de Septen

Post Reply
Lemane Vaillant

La Mer : Charles Trenet et Roger Colas de Septen

Post by Lemane Vaillant » Wed Jan 12, 2005 7:15 am

Il y a 60 ans , la Mer était si bien vue par Charles Trenet ...

Plus aujourd'hui , surtout au Sri Lanka , en Indonésie ou en Thailande ...

La relativité des choses ..

[quote]La mer
Paroles et Musique: Charles Trenet 1945

La mer
Qu'on voit danser le long des golfes clairs
A des reflets d'argent
La mer
Des reflets changeants
Sous la pluie

La mer
Au ciel d'été confond
Ses blancs moutons
Avec les anges si purs
La mer bergère d'azur
Infinie

Voyez
Près des étangs
Ces grands roseaux mouillés
Voyez
Ces oiseaux blancs
Et ces maisons rouillées

La mer
Les a bercés
Le long des golfes clairs
Et d'une chanson d'amour
La mer
A bercé mon cœur pour la vie[/quote]

[quote]Septen , tu vois la Mer là tout près ..
Devant son immensité , sa beauté
Tu as
su paraître toi-même .. etc [/quote]

Chers Compatriotes Internautes,

Un passionné ou une passionnée de l'orchestre Septentrional du Cap-Haitien ou du chanteur de charme Roger Colas , parmi nous , pourra compléter le texte de cette magnifique et très poétique chanson composée pour Septen sur la mer .. je ne puis vous dire en quelle année exactement ..

En cela , je fais appel à l'aide des musicologues haitiens émérites que je connais ( Roland Menuau , Sem César , Adrien Bance, Romel Jean-Louis , Guy S Antoine , Serge Bellegarde, Yvon Chancy Ytu Manga .. )

C'est que le Feu-Vert Night Club , comme le fut Rumba où périt des balles d'Aderbal Lhérisson le sage Tony Piquion ce soir de carnaval au Cap , où fut blessé mon ainé Eddy Hilaire et où fut paralysé l'athlète Cadet ……, comme l'est ou l'a été le Club des Mélomanes , Le Feu-Vert Night Club baigne sur la Mer , est limité par l'Océan Atlantique ..

Mais vous savez ; nous eûmes en fait toujours peur de la Me
r depuis toujours au Cap , si belles que soient les vagues de la mer ..

Est-il une seule famille capoise à ne pas compter un parent péri en mer en tentant de gagner les côtes de Nassau Bahamas ou de la Floride ?

Quand je pense qu'à 6 ans d'âge en 1959 , tandis que j'habitais à la Rue 6 F du Cap-Haitien presqu'en face de la maison des pétulantes soeurs Kèkette et Michou Fidèle, ma belle grand-mère nous embarqua tous un soir sur un canot rempli de personnes et de provisions alimentaires pour un voyage sur la mer ( sans gilet de sauvetage ) de la baie du Cap-Haitien à Labadie ( à l'occasion de la fête de Labadie ) .. En pensant aux dents de la mer , aux requins blancs sans pitié, beaucoup plus qu'aux tsunamis, cela m'effraie aujourd'hui ..

Plus loin , il y eut une Mission Baptiste périe dans un canot en allant à Labadie … Certains s'en souviennent ..

D'autant qu'il y avait déjà eu lieu le drame du Titanic ..

Non vraiment, la Mer exige autant notre admiration que notre
respect et notre crainte ..

Waterland …, le Déluge … l'Arche de Noé … N'oublions jamais que les océans occupent les ¾ de la surface de la terre . C'est vrai que Dieu promit qu'il ne nous fera plus ça ..

Lemane Vaillant
Toronto, le 12 Janvier 2005 .

Lemane Vaillant

Post by Lemane Vaillant » Thu Jan 13, 2005 1:29 am

Septen , tu vois la Mer là tout près ..... Je partage avec vous

-----Original Message-----
From: Sem César ( de Genève )
Sent: Wednesday, January 12, 2005 12:06 PM

Lemane , je t'envoie les paroles de "SEPTEN TU VOIS LA MER" .. ( sortie en 1968 )

C'est une composition de J.Paul MASSICOT un canadien qui a séjourné en Haiti et qui vivait sur son yacht au large de la mer à 100 m du FEU-VERT Night-Club au Cap-Haitien .

Thomas DAVID , un autre chanteur de charme de Septen est celui dont la voix est associée à ce grand succès chansonnier et musical.

[quote]Septen tu vois la mer là tout près
Sur son rivage ton feu-vert brille
Devant son immensité et sa beauté
Tu as su paraître toi-même
Les bruits de ses flots t'ont inspiré
Ton labeur nous les a transformés
Tu as vu 20 ans
Et tu en verras bien d'autres
Ta vie sera belle
Ne te lasse pas Septen , tu vois la mer

Sep
ten tu vois la mer là tout près
L'aube de ces jours est douce et calme
Dès que les alizés soufflent sur ces ondes
Des rives et tes flots jaillissent
Des rives en tambours sont changés
Leurs messages, tu les a captés
Tes rythmes sont nés
Ton feu vert les illumine
Ta boule de feu vive
Ne te lasse pas Septen , tu vois la mer

Septen...
Depuis 20 ans que tu la courtises
Son amour et sa fidélité vois-tu
Dans ta musique se réflètent
Tes fanatiques l'ont deviné
Leur sentimentalité te suit
Tu leur dois l'amour
tout autant que ta fidélité
Lui court toujours
Ne te lasse pas Septen, tu vois la mer.[/quote]

Chers Compatriotes Internautes ,

Savez-vous à quoi j'ai pensé en relisant ce message reçu de mon camarade Sem César évoquant la Baie du Cap-Haitien … ? …J'ai songé à cette chaloupe à moteur qui prit feu dans la rade du Cap-Haitien entre 1961 et 1965 et qui inspira cette chanson en polémique entre les 2 Grands Orchestres Capois de
l'époque : Septen et Caraibe ( base de l'orchestre Tropicana )

[quote]Arete Ponpye
Chaloup La Boule
M' pa ka Tenyen Chaloup
M' ka tenyen "Boule de Feu" ..[/quote]

Un si grand souvenir pour moi, cette polémique musicale, d'autant que j'habitais à la Rue 6 F du Cap-Haitien tout près de la maison du Maestro Charlemagne de l'orchestre Caraibe, Co-Fondateur de l'Orchestre Tropicana du Cap-Haitien (La Fusée d'Or).

Quant au texte de J Paul Massicot , la partie que j'ai surtout aimée est celle-ci :

[quote]Tu as vu 20 ans
Et tu en verras bien d'autres
Ta vie sera belle
Ne te lasse pas Septen , tu vois la mer[/quote]

J Paul Massicot , Canadien, n'a pu écrire cette chanson en créole (Bien malheureux … ont pu dire nos Amis grands défenseurs de la langue créole pour Haiti) .. C'est pas de chance, car cet autre succès national et international de Septen et de Roger Colas … » Cité du Cap-Haitien .. Tu es vraiment remp
lie de charme … » est aussi dans la langue de Voltaire ….

Enfin,
Lemane Vaillant
Toronto, le 13 Janvier 2005 .

User avatar
admin
Site Admin
Posts: 2152
Joined: Thu Nov 13, 2014 7:03 pm

Post by admin » Thu Jan 13, 2005 11:22 pm


[quote]JPaul Massicot , Canadien, n'a pu écrire cette chanson en créole (Bien malheureux … ont pu dire nos Amis grands défenseurs de la langue créole pour Haiti) .. C'est pas de chance, car cet autre succès national et international de Septen et de Roger Colas … » Cité du Cap-Haitien .. Tu es vraiment remplie de charme … » est aussi dans la langue de Voltaire …. [/quote]Lemane, ou twouve tout jan pou ou voye bwa sou lang kreyòl la, men egzanp ou bay la yo depase dènye limit ridikil la.

Se konsi m ta di: Se DOMAJ pou Lemane Vaillant, gran defansè lang angle pou Ayisyen e gran itilizatè lang franse a tou, dèske Oswald Durand te chwazi ekri "Choucoune" an kreyòl epi Othello Bayard te chwazi ekri "Ayiti Cheri" toujou nan lang kreyòl la.

Vwalatilpa ke "Choucoune" ak "Ayiti Cheri se 2 chante ki pi selèb nan patrimwàn mizikal ayisyen an. A LA YON MOVE BWA POU LANG
ANGLE A NON! Se dwe pou sa li poko kab pran nan tou fon peyi a.

Imajine nou jan sa ta bèl, Lemane, si peyizan ak bèl peyizàn nou yo ta va reyini anba tonnèl chak samdi apremidi, pou yo ta chante ansanm anvan yon pati bezbòl/sòfbòl (si se pa hòkki) :

Choucoune was a marabou
Her eyes glowed like candles
Her boobs pointed straight ahead
Oh, if Choucoune'd been faithful

oubyen nan lang Lamartine/Molière/Hugo/Voltaire la:

Choucoune était une marabou
Ses yeux brillaient comme des bougies
Elle avait les seins bien pointus
Ah, si Choucoune fut fidèle

Ce serait du beau! Lò sa nou ta fin bliye Kreyòl la nèt. Se malere de nèg tankou Oswald Durand ak Othello Bayard pèdi okazyon dò sa yo pou yo vanse kilti ayisyèn lan!

Lemane Vaillant

Post by Lemane Vaillant » Thu Jan 13, 2005 11:58 pm

Guy Mon Cher ,

Tu dois bien admettre que nous avons ce droit là de nous amuser aussi en écrivant pour les autres, pour notre Collectivité .

On ne doit pas être tout le temps sérieux " comme un Pain Rasi " .. C'est pas bon pour le Moral ..

Lemane

User avatar
admin
Site Admin
Posts: 2152
Joined: Thu Nov 13, 2014 7:03 pm

Post by admin » Sat Jan 15, 2005 9:03 am

Eh donc, Lemane, quelle sorte de " pain rasi " serais-je? Ne dis surtout pas un "pain bobotte".

Lemane Vaillant

Post by Lemane Vaillant » Sun Jan 16, 2005 3:11 am

A mes bons souvenirs Guy : ce rappel de nos succulents " Pains Bobotte Lakay "

Une petite idée assez originale serait , dans notre quête du Passé non écrit d'Haiti qui se perd , de chercher sur ce registre , à inventorier ou à retracer la dénomination des différents pains que nous eumes et avons encore en Haiti ..

Pain Alo

Pain Atomik

Pain Franse

Pain cabiche

Pain mais

Pain de riz

Pain de blé

Pain Gro Mit


etc ..


Lemane

Post Reply