Letter to Bush from Adolfo Perez Esquivel (2003)

Post Reply
User avatar
admin
Site Admin
Posts: 2153
Joined: Thu Nov 13, 2014 7:03 pm

Letter to Bush from Adolfo Perez Esquivel (2003)

Post by admin » Fri Nov 04, 2005 3:03 pm


Voici un plaidoyer contre la guerre en Irak du Prix Nobel de la Paix Adolfo Pérez Esquivel...


AMÉRIQUE LATINE EN MOUVEMENT

Par Adolfo Perez Esquivel
Buenos Aires , 9 avril 2003

M. le Président des Etats-Unis De l'Amérique du Nord.

George Bush :

Je ne sais pas si tu liras cette lettre, non parce qu'elle ne t'arrivera pas, mais parce que tu es incapable de la lire, parce que ton cœur endurci par la haine et les peurs n'a pas la capacité ni le courage d'ouvrir ta mentalité et ton esprit à la compassion. Malgré tout, je ne peux m'empêcher de te l'envoyer, parce que si tu ne la lis pas, je suis certain que beaucoup d'hommes et de femmes la liront, ceux qui te demandent que tu arrêtes le massacre contre le peuple irakien.

Lorsque tu décidas l'invasion de l'Irak, malgré l'opposition des peuples du monde, tu n'écoutas p
as leur clameur de ‘' NON À LA GUERRE , OUI À LA PAIX ‘' ; tu fermas tes oreilles et ton cœur lorsque les Nations Unies, les églises, les organisations humanitaires et de droits humains réclamaient que devait gouverner l'État de Droit et le respect des peuples. Tu n'étais pas disposé à l'entendre.

Je t'exprimais dans une autre lettre de ne pas défier Dieu, que tu ne construises pas la Tour de Babel de l'im-miséricorde et de la haine, que tu ne te laisses pas dominer par l'ambition du pouvoir afin d'imposer tes intérêts politiques, économiques et militaires. Je te disais de réfléchir, parce que ce que tu sèmes, tu le récoltes. Lamentablement, tu ne sais pas honorer la vie, tu fais du dommage profondément à toute l'humanité et à ton propre peuple.

Tu gagneras des batailles avec ton armée impériale et celles de tes alliés ; tu pourras démontrer le pouvoir des armes et de la haute technologie de mort ; mais rien de ceci te donne raison. La plus grande de tes défaites est que tu perdis le respect d
es peuples du monde, et gagné le rejet dans la conscience de l'humanité, pour tous les crimes commis. Dans cette fuite en avant, tes alliés de la mort t'accompagnent : Tony Blair, José Maria Aznar et l'Australie.

Tu caches les véritables motifs de l'invasion de l'Irak et tu cherches à justifier les massacres afin de t'approprier les ressources du pétrole irakien, et dominer le Moyen Orient pour imposer tes plans d'hégémonie mondiale, la dictature globalisée. Tu as transformé les Etats-Unis en un Etat terroriste. Avais-tu besoin de massacrer le peuple irakien, de tuer des enfants et des femmes afin de renverser un dictateur qui fut ton allié ?

Il est nécessaire de se souvenir, non pour demeurer dans le passé, mais pour éclairer le présent. La longue histoire des invasions le confirme, le Vietnam, le Cambodge, la Yougoslavie, le Nicaragua, Le Salvador, Saint Domingue, Haiti, Cuba et les dictatures militaires que les Etats-Unis imposèrent ; l'actuelle militarisation et les bases militaires dans t
oute l'Amérique Latine, et dans d'autres parties du monde. Tu pourras dominer militairement mais jamais tu ne pourras convaincre.

Les peuples ne se laissent pas tromper par les campagnes de désinformation et de mensonges que les médias de communication complices utilisent comme action psychologique, montrant les soldats nord-américains distribuant des caramels à des enfants irakiens, à la suite d'avoir massacrer leurs familles et bombarder la population. Comment essayeras-tu de justifier tes crimes, que tu appelles « dommages collatéraux » ? Comment expliqueras-tu au monde que tu cherches à détruire les Nations Unies et à ne pas reconnaître le droit international, afin d'appliquer tes politiques de domination, sans te soucier du coût humain et de la destruction de d'autres pays, appliquant le terrorisme d'État ?

Comment justifier l'injustifiable ? Tu peux dormir sans que ta conscience te travaille ? Ton armée bombarde avec des milliers de missiles des villes et des populations civiles ; tu lan
ces des bombes à ‘'' fragmentation ‘' , de couleur jaune, des lots de nourriture de couleur jaune, contre le peuple ; des méthodes aberrantes employées au Vietnam, au Cambodge et dans la guerre du Golfe Persique. Bombes et nourriture sont tes « médecines de la mort ». Tes généraux disent qu'ils ne comptent pas les cadavres : ils comptent les bombes qui les produisent.

La perversion n'a pas de limites ; mais tu dis prier Dieu et tu te crois un être prédestiné pour l'humanité. Hitler pensait la même chose à délier sa folie et vouloir dominer le monde. Le Dieu de la Vie te demandera des comptes de tes crimes. Tu es responsable de crimes de lèse humanité et tu seras jugé pour tant de morts et de douleur contre le peuple irakien et d'autres peuples.

Le monde voit avec horreur que tu répartis ce qui ne t'appartient pas, que les oiseaux de rapine qui t'entourent font le guet sur les dépouilles et le sang du peuple irakien, afin de faire commerce avec le pétrole. Ils parlent de la « reconstruction » d
e l'Irak, colonisée et soumise aux intérêts des Etats-Unis, et ils pensent combien ils gagneront.

Tu parles de Dieu. Et tu renies Dieu. Tu parles de liberté et tu détruis la liberté. Tu parles de démocratie et de dignité, et tu n'hésites pas à les sacrifier sur l'autel du dieu Molok, ton dieu de destruction et de mort. Tu parles de droits humains, les violant systématiquement.

Tu pus semer la Paix et la Solidarité, et ne le fis point. Tu pus produire des programmes pour la vie et développer les peuples, et ne le fis point. Tu choisis le pire des deux chemins. Quelles seront tes prochaines victimes ?

Je ne peux te donner mon salut de Paix et de Bien, parce que tu ne crois pas en la Paix et tu ne pratiques pas le Bien.

Oui, je peux te dire : que tu te repentes de tes crimes et répares le mal que tu fais.

Adolfo Perez Esquivel - Prix Nobel de la Paix.


Traduit de l'espagnol par : Pierre Trottier , avril , 2003 . Trois-Rivières , Québec , Canada

Leonel JB

Post by Leonel JB » Fri Nov 04, 2005 4:29 pm

AMEN!

leonel

Post Reply