Qui a le droit de disposer de notre patrimoine???

Post Reply

Qui a le droit de disposer de notre patrimoine???

Post by » Fri Jul 22, 2005 12:56 pm

NOTE DE PRESSE DE LA CCIPSEH, JACMEL, HAITI
DR FRANTZ LARGE, PRÉSIDENT
[quote]La Chambre de Commerce, d'Industrie et des Professions du Sud est d'Haiti (CCIPSEH ) exprime sa préoccupation face à la situation crée par la décision du gouvernement Latortue de signer avec deux compagnies étrangères des contrats d'exploitation des trésors sous-marins de nos eaux territoriales. Dans cet ordre d'idées la CCIPSEH pose les interrogations suivantes :

Comment une décision d'une portée aussi lourde pour l'avenir de la Patrie, puisqu'il s'agit de notre patrimoine national, peut elle être prise par un gouvernement de transition, sans que le peuple haitien ne dispose d'aucune des structures constitutionnelles tels que le Sénat ou la Chambre des Députés qui lui eussent permis de faire respecter ses droits ?

Pourquoi
en la matière le décret-loi du 1er août 1986 n'a t il pas été respecté ?

Qui a supervisé les appels d'offre ?

Sur quelles bases un pourcentage de 45% de nos richesses nationales a t il été alloué à des compagnies étrangères ?

Sur quelles bases ce pourcentage a t il été ramené à 65%, ce qui veut dire que nous donnons les deux tiers de notre patrimoine à des étrangers ?

De quel outil légal le peuple haitien dispose t il pour exercer un contrôle sur ces fouilles et faire respecter ses droits ?

Quelle explication y a t il a la décision de renoncer à l'érection d'un musée de nos richesses sous-marines censées provenir du résultat de ces fouilles ?

Face à cette situation de la plus extrême gravité, la CCIPSEH appelle les autorités haitiennes à faire dans les plus brefs délais la lumière sur leur décision de livrer l'exploitation de nos ressources sous-marines à deux compagnies étrangères. Elle informe dores et déjà les responsables de ces fouilles que le peuple haitien
n'est nullement lié à des accords signés à l'encontre des normes légales et constitutionnelles régissant la matière, et qu'il saura, le moment venu, faire appel devant les instances nationales et internationales de toute violation de ses droits.

Elle appelle enfin toutes les associations socioprofessionnelles à la rejoindre dans son combat pour faire respecter ce que nous avons de plus précieux : le patrimoine de nos enfants.

Jacmel

Pour la CCIPSEH,
Docteur Frantz Large, Président
Roland Amine Zenny, Vice président.


Docteur Frantz Large
President CCIPSEH
bureau PAP, rue mgr guilloux 256, tel 509/ 2232033/5586125/2100403
bureau à Jacmel, Auberge du Portail, portail Leogane, tel 509 2889233[/quote]_________________

www.haitisupport.gn.apc.org

Post Reply