Nancy Roc: La trahison de Andy Apaid

Post Reply
User avatar
admin
Site Admin
Posts: 2153
Joined: Thu Nov 13, 2014 7:03 pm

Nancy Roc: La trahison de Andy Apaid

Post by admin » Wed Jun 22, 2005 6:02 pm

Un passage de l'entrevue de l'Alterpresse avec Nancy Roc que j'ai trouvé remarquable:

[quote]
Nancy Roc - Aujourd'hui, il faut s'attendre au pire car nous sommes véritablement en état de guerre. Or après la trahison d'Aristide et celle d'Andy Apaid, je ne vois pas qui pourrait regagner la confiance du peuple haitien pour qu'il se mobilise en force contre l'obscurantisme.

AlterPresse - Pourquoi mettez-vous les deux personnages sur un même plan?

Nancy Roc - Je ne les mets pas sur un même plan. Loin de moi cette pensée. Mais la trahison est presque similaire dans l'espoir qu'ont suscité ces deux personnages dans les masses. Or les deux ont trahi l'espoir, le momentum historique et la mobilisation vers des lendemains meilleurs.

[/quote]

La trahison de Aristide per Nancy Roc ne saurait susciter aucune surprise pour ses auditeurs. Cependant, ici je vois du nouveau, au moins pour moi, et je voudrais bein que Nancy élabore davantage sur ses conclusions vis-à-vis de Andy Apaid.

Qui et En Quoi, per Nancy Roc, Andy Apaid a-t-il trahi?

C'est vrai qu'elle a parlé de trahir "l'espoir, le momentum historique et la mobilisation vers des lendemains meilleurs" mais ça c'est pour les ventres pleins et les personnes à moitié endormies. Si Nancy ose maintenant parler de la trahison de Andy Apaid, en dépit du fait que Andy Apaid ne remplit officiellement aucune fonction publique en Haiti, elle devrait préciser et nous dire à quoi au juste elle s'attendait de ce personnage après sa participation au renversement du gouvernment du Président Jean-Bertrand Aristide... et en
quoi Andy Apaid l'a non seulement déçue mais qu'il mérite même la charge d' avoir trahi le peuple haitien.

Nous avons pu penser avant Nancy que le financement des attaques armées contre un gouvernment élu constituait une trahison. Nous avons pu penser avant Nancy que les traversées de mercenaires à partir du sol dominicain constituaient une trahison. Nous avons pu penser que ceux qui ont bafoué tous les préceptes de la constitution de 1987 pour permettre un gouvernment de toutes pièces, maintenu par des forces armées étrangères, étaient coupables de trahison. Nous avons jugé trahison avant Nancy, mais pas avec Nancy. C'est maintenant qu'elle semble s'apercevoir que la trahison va au delà du personnage de Jean-Bertrand Aristide, jusqu'ici la bête noire de la politique haitienne. Mais voilà qu'aujourd'ui Andy Apaid le rejoint, d'après la déclaration de Nancy Roc. Pourquoi ce volte-face?

Mais qu'a-t-il fait Andy ou quelles promesses n'a-t-il
pas tenues pour se retrouver ainsi dans le même godet préalablement réservé à Jean-Bertrand Aristide?

AlterPresse n'a que tièdement poursuivi la question... Et pourtant la pensée de Nancy Roc mérite d'être connue, même par ceux qui pensent que, elle aussi, elle a trahi. Ce n'est pas mon intention d'effaroucher Nancy Roc. Je voudrais l'entendre pour mieux comprendre l'ensemble de cette société dans laquelle j'ai du mal à me reconnaître aujourd'hui.

La trahison: un mot facile, un état d'âme troublant, une condition qui déchire.

Il faut bien voir un jour ce qui grouille en dessous de ces roches.

Gelin_

Re: Nancy Roc: La trahison de Andy Apaid

Post by Gelin_ » Thu Jun 23, 2005 12:50 pm

[quote]...Si Nancy ose maintenant parler de la trahison de Andy Apaid, en dépit du fait que Andy Apaid ne remplit officiellement aucune fonction publique en Haiti, elle devrait préciser et nous dire à quoi au juste elle s'attendait de ce personnage après sa participation au renversement du gouvernment du Président Jean-Bertrand Aristide... et en quoi Andy Apaid l'a non seulement déçue mais qu'il mérite même la charge d' avoir trahi le peuple haitien.[/quote]

Soyons sérieux. Apaid n'a jamais trahi le peuple haitien car il n'a jamais eu de mandat pour faire quoi que ce soit au nom de ce peuple. De plus, le peuple dans son ensemble n'a jamais placé sa confiance ou sa destinée entre les mains d'Apaid, et - comme tu l'as dit, Guy - il ne remplit officiellement aucune fonction publique en Ha
iti. C'est presqu'un faux débat - presque.

Apaid a probablement trahi ceux qui l'ont suivi à tête baissée dans sa comédie de contrat social. En mars 1987, le peuple haitien avait ratifié son propre contrat social dans la constitution. C'est tout ce qu'il fallait respecter et faire respecter. Je ne m'étonne nullement du fait que le projet de contrat social du groupe 184 soit tombé dans l'oubli, enfermé quelque part dans une caisse. C'était prévisible. Ce qui m'aurait étonné ce serait de voir Apaid et ses disciples travailler ensemble (comme ils l'avaient fait en 2003) pour améliorer les conditions misérables des masses défavorisées après sa victoire sur l'ancienne équipe. Cela aurait été ma grande surprise!

gelin

Post Reply