"Embouteillage" Le Matin Editorial

Post Reply
T-dodo

"Embouteillage" Le Matin Editorial

Post by T-dodo » Tue Apr 26, 2005 3:30 am

[quote]Éditorial LE MATIN du 21 avril 2995

Embouteillage
Par Claude Moise

Depuis plus d'un an, il faudrait ajouter des décennies, depuis que l'interminable crise haitienne préoccupe la région, on ne compte plus les visites, les émissaires, envoyés spéciaux, membres de gouvernements étrangers, d'organisations internationales, des partenaires politiques et d'accointances idéologiques, qui font leur petit tour dans cette Haiti redevenue une cause sainte. Combien sont-ils? On ne les compte plus. D'où viennent-ils? D'un peu partout. Un véritable embouteillage. Dans cet embouteillage, on fait une place à part à ceux qui, sur place, n'occupent pas moins de place. Les NDI, IRI CRISIS Group, Développement et Paix et autres MSP – et j'en passe - ne marchandent point leur assistance.

Nous avons eu de la belle visite (les Prix Nobel); de la grande visite, le Conseil d
e Sécurité de l'ONU et l'ECOSOC. Des visites surprises? Pas vraiment, cela n'aurait aucun intérêt. Mais des visites de boys et de girls scouts ignorées. Des visites passées inaperçues parce que submergées dans les grandes : celle par exemple du congressman démocrate américain, Dehalunt William. Des visites de famille, les alter mondialistes qui menacent d'ailleurs de revenir. Le Human Rigths watch, qui a l'œil sur tout et à la sévérité duquel rien n'échappe, vient d'achever sa mission. Il est immédiatement suivi de la Commission interaméricaine des droits de l'homme (CIDH) qui séjournera au pays du 18 au 22 avril. Généralement les visiteurs, missionnaires et autres envoyés ont accès à tout ce que les classes dirigeantes d'Haiti comptent d'important : personnalités, institutions, autorités de l'État, etc. Ils sont assez bien accueillis d'ailleurs dans cette période de consensus mou. Il y a malheureusement le cas de Louis Joinet, malmené pour avoir osé penser qu'il y aurait matière à réflexion dans le cas du pr
ocès de Neptune. On nous dit qu'il en est sorti mortifié.

Tout ce monde-là vient s'informer, dit-on. Ils viennent s'informer de quoi qu'ils ne sachent déjà? Que viennent-ils dire sur la situation haitienne qui n'ait été déjà répété à satiété? Ils interviennent sur tout, parlent de tout. Parmi eux d'impénitents donneurs de leçon, surtout ceux de la famille des droits-de-l'hommistes. Il me semble qu'à cette étape les renseignements les plus précieux sont ceux que détient la police qui, probablement, les garde pour elle en vue d'une plus grande efficacité dans la répression du banditisme et de la violence destructrice. En tout cas, on ne fera pas grief à ceux qui viennent à nous en proclamant que le premier droit de l'homme est le droit à la vie. Comment le sauvegarder? Voilà la question. Celle à laquelle on ne répond pas par des anathèmes et des il n'y a qu'à.

Pendant ce temps, on s'occupe d'Haiti à l'extérieur. Les rencontres, colloques, séminaires et journées d'études se succèdent où l'on offre
tribune aux nôtres et à nos amis. De Washington à Cayenne, de Montego Bay à Brasilia, - Brasilia qui s'est considérablement rapprochée de Port-au-Prince depuis peu - d'Oslo à Santo Domingo, De Montréal à Miami. A Miami où un Groupe de consultation sur Haiti vient tout juste de rendre publiques 23 recommandations pour notre pays, en présence du gouverneur de Floride, Jeb Bush, du maire de Miami et de quatre cents hommes (et femmes aussi, je suppose) d'affaires. On a tout dit et beaucoup promis. La grande affaire, le Cadre de coopération intérimaire d'il y a bientôt un an, n'a presque rien donné. On attend encore les décaissements que tous nos visiteurs – ou presque – réclament des bailleurs.

Je suis curieux de savoir combien cela coûte en frais de voyages, de consultations, d'études, de production de rapports pour voir reprendre les mêmes analyses à peine paraphrasées quelques fois, établir les mêmes diagnostics, reformuler les mêmes généralités qui courent d'une officine à l'autre. Tout ça pour ça?[/q
uote]

Gelin_

Post by Gelin_ » Tue Apr 26, 2005 3:14 pm

Tchwè tchwè tchwèèèè...

Gran moun lontan toujou di ke anvan yon tibebe mouri andeyò, toujou gen detwa frize kap vole anlè fè ronn kay la. Gen moun ki di se lougawou, gen lòt ki di ke se lòt rezon...antouka depi gen frize nan yon zòn, manman pitit se mare vant.

Tout vizitè sa yo ap vin gade e yap pran nòt pou yo ka wè ki sa ke yo pa dwe janm fè nan pwòp peyi pa yo. Ayiti cheri tounen lamayòt anba syèl ble bondye a: Ban m wè...Jwèt pa m....:o(


gelin

Post Reply