Les Secrets de la Résurrection connus et pratiqués en Haïti!

Post Reply
User avatar
admin
Site Admin
Posts: 2153
Joined: Thu Nov 13, 2014 7:03 pm

Les Secrets de la Résurrection connus et pratiqués en Haiti!

Post by admin » Fri Mar 25, 2005 1:25 am

Les Secrets de la Résurrection connus et pratiqués en Haiti!

Par Jean Érich René
24 mars 05

La résurrection du Christ 3 jours après sa mort, selon le récit merveilleux de la littérature chrétienne, demeure un mystère qui chiffonne tous les esprits . Il faudrait une force herculéenne pour faire rouler la pierre qui bouchait le tombeau de Jésus, argumentent nos pasteurs. Pourtant on n'avait pas fait appel l'avant-veille à une grue mécanique pour la soulever. C'est Joseph d'Arimathée seul qui avait roulé la pierre pour fermer le tombeau en présence de Marie Madeleine et Marie Mère de Jacques.(Marc 15 versets 46 et 47). Le soir venu, Nicodème et Joseph d'Arimathée ont évacué Jésus après un massage et un pansement de myrrhe et de poudre d'aloès. La résurrection du Christ s'assimile aux techniqu
es utilisées par le vaudou en Haiti pour lever un mort. Par bovarysme culturel, nous ignorons nos rituels pour en être parfois victimes.

L'aromathérapie est un procédé médical connu et utilisé couramment dans les cercles vaudous pour lever les morts. Sous prétexte que Jésus avait soif, on lui a fait ingurgiter au bout d'une perche sur la croix un alcaloide qu'on assimile au vinaigre. Jean 19 verset 29 :Il y avait un vase rempli de vinaigre. On fixa à une tige d'hysope une éponge imbibée de vinaigre et on l'approcha de sa bouche. Jean 19 verset 30: Quand il eut pris le vinaigre. Jésus dit tout est accompli. Puis il baissa la tête et perdit l'esprit. Les victimes des loups-garous reçoivent aussi une potion analogue d'élatérine ou de daturine qui réduit les activités enzymatiques. Après un délai de 48 heures l'effet passe. Le mois dernier a éclaté à Port-au-Prince le scandale d'un Jeune Haitien qui s'est réveillé à la morgue en demandant un téléphone pour appeler ses parents. Il fut poigna
rdé par le croque-mort.

Le docteur René Toussaint dans son livre : "De la mort à la vie" affirme que la médecine reconnaît que toute absence momentanée ou prolongée d'oxygène cause des dommages cérébraux irréversibles pouvant entraîner la mort. Cependant avec une activité cardiaque réduite et une faible pression sanguine, la circulation est encore possible et la respiration imperceptible. C'est là toute la clé de la question. La quantité d'oxygène enfermée dans le tombeau ou dans le cercueil suffit scientifiquement pour alimenter une activité respiratoire réduite. Pour lever le mort les membres du secte font sortir le cercueil du tombeau ou de la fosse. Il n'y a rien de mystique. Le soir venu comme Nicodème et Joseph d'Arimathée ont pénétré dans le tombeau du Christ, le même maçon qui avait fermé le caveau est retourné avec les mêmes instruments pour l'ouvrir.

Le cercueil une fois récupéré est incliné la tête vers le bas pour permettre au sang d'affluer dans le cerveau du pseudo-mort sou
s l'effet de la pesanteur. Au bout de quelques minutes on ouvre le cercueil et on fait avaler au mort en forçant la déglutition un antidote qui va réveiller le système enzymatique par réactivation.. Ensuite pour taper les nerfs de la victime et réveiller ses sens, on lui donne un bain d'eau froide au bord de la mer, à la rivière ou dans une fontaine publique. Après cette séance de réanimation, le mort sera remis au condeur qui est chargé de le conduire à destination. Le mort sera frappé non par méchanceté mais pour réchauffer les masses musculaires afin de faire reprendre la circulation périphérique et faire régresser l'ankylose qui atteint ses membres immobilisés pendant longtemps. On peut aussi frictionner les membres

Le zombi sera transféré vers un autre département géographique afin d'échapper à la vue de ses parents et des gens de sa connaissance. Aussi, il n'est pas étonnant de rencontrer mon jeune professeur de mathématiques, tué à Jérémie il y a belle lurette, pour une question d'adu
ltère, dans un champs de caféier à St Raphael. Jean 19 versets 38 à 40 : Joseph d'Arimathée avec la permission de Pilate enleva le corps de Jésus. Nicodème apporta un mélange d'environ 100 livres de myrrhe et d'aloès. L'aloès est reconnu actuellement par la médecine scientifique pour ses propriétés siccatives. Marie Madeleine, Marie Mère de Jacques et Salomé enveloppèrent le corps de Jésus de bandelettes(pansements) avec des aromates. En compagnie de Joseph d 'Arimathie Jésus échappa à la sauvagerie des prêtres du Sandhérin pour recommencer une nouvelle vie en Inde.

Gelin_

Post by Gelin_ » Mon Mar 28, 2005 9:52 am

C'est une très belle comparaison, sauf que Jésus (ainsi que de nombreux prophètes avant lui) avait prédit les détails et circonstances de son arrestation, sa crucifixion, sa mort et sa résurrection - une performance sans égale !

gelin

Post Reply