Coffee - A Victim at the Dominican Borders

Post Reply
T-dodo

Coffee - A Victim at the Dominican Borders

Post by T-dodo » Sat Feb 05, 2005 8:19 am

[quote]Le café haitien victime de concurrence déloyale sur la frontière
Posté le 4 février 2005

La coordination de campagne nationale pour le café regroupant producteurs et exportateurs de café, a lancé jeudi une alerte contre les répercussions de la concurrence déloyale dont est victime le café haitien de la part d'importateurs dominicains.

Des compagnies dominicaines notamment la « Enduvan » spécialisée dans la transformation du café offre « directement » des planteurs haitiens des sommes supérieurs à ceux en vigueur sur le marché local pour acheter leur café. Les coopératives qui sont les premières victimes de cette « concurrence déloyale » nvitent l'Etat haitien à agir.

« Le meilleur prix » et la « non-exigence de qualité », sont les principales raisons qui poussent des planteurs haitiens à vendre directement leur café à des importateurs dominicains contourna
nt ainsi les coopératives.

« L'accroissement de l'industrie touristique en République dominicaine, la destruction par les inondations en mai 2004 des plantations caféières provoquant une baisse de la production dans la République voisine sont les principales raisons qui poussent les importateurs dominicains à être si agressifs » poursuit Behal Joseph, un représentant d'ONG.

« 200.000 familles haitiennes et 80.000 salariés » dépendant de l'exploitation caféière se voient ainsi menacer, selon M. Joseph. Un autre exportateur Géo Wiener, redoute, en effet, que cette « concurrence déloyale » débouche sur la mise à pied des dizaines de milliers d'employés des coopératives de café, la perte des clients sur le marché international - à cause de la baisse des quotas, ainsi qu'un manque à gagner pour l'Etat haitien au niveau des taxes perçus sur l'exportation de cette denrée.

En 1985, Haiti a exporté 450.000 sacs de café. En 2004, l'exportation n'a pas excédé 30.000 sacs d'après le représ
entant des exportateurs Géo Wiener qui ne s'attend pas cette année à plus de 10.000 sacs d'exportation par voie légale.

A l'initiative des planteurs, le gouvernement a créé depuis bientôt 2 ans l'Institut national de café haitien INCAH pour protéger entre autres les intérêts des producteurs locaux sur le marché international.

Le 24 janvier la coordination de campagne nationale pour le café a remis au gouvernement un document dans lequel il lui est « recommandé d'adopter des mesures urgentes pour freiner le commerce déloyal du café spécialement au niveau de la frontière haitiano-dominicain. »

Entre autres les représentants de la coordination ont proposé au gouvernement, « l'identification et le contrôle des passages clandestins au niveau de la frontière, la mise en place d'inspecteurs de contrôle des denrées au niveau de la frontière ». Ils luttent également pour « rendre opérationnel » le renforcement des structures de l'INCA afin que celui-ci puisse « assurer pleinement le suivi
et le respect des décisions de l'Etat haitien. »

VB/JMJ[/quote]

Gelin_

Post by Gelin_ » Fri Feb 11, 2005 3:35 pm

[quote]...Entre autres les représentants de la coordination ont proposé au gouvernement, « l'identification et le contrôle des passages clandestins au niveau de la frontière, la mise en place <I>d'inspecteurs</I> de contrôle des denrées au niveau de la frontière »...[/quote]
Est-ce qu'ils ont pensé egalement à offrir un meilleur prix aux producteurs locaux? Le producteur local n'a aucune décision sur le prix de sa denrée, ce prix étant fixé généralement par les exportateurs. Entre le producteur et le consommateur (à l'étranger), il y a tout un groupe de "middle-men" qui bénéficient largement de l'aspect économique de cette industrie, et paradoxalement seule une goutte revient au site de production. Il y a donc une décision purement économique de la part de ces producteurs qui décident de vendre à l'autre bord de la frontière, et cette décision économique il faudrait la gérer simplement avec des mesures économiques
adéquates.

gelin

Post Reply